Digital Africa : les cinq startups africaines lauréates

 |   |  415  mots
(Crédits : Pixabay)
Près 770 startups françaises et africaines ont participé à la seconde édition du challenge Digital Africa. Les dix lauréates du concours d’innovations de cette année ont été dévoilées à Abidjan ce lundi à l’occasion du 6eme Forum des Affaires UE-Afrique qui s’est ouvert ce matin dans la capitale ivoirienne. Détails.

Les dix lauréats du concours d'innovations Digital Africa, organisé par l'Agence Française de Développement (AFD) en partenariat avec Bpifrance et La French Tech, sont connus. Après une analyse « approfondie » des projets, de leur caractère « innovant » et de leur modèle économique, et la sélection finale faite par le jury composé d'experts de l'écosystème tech-entrepreneurial en Afrique, les dix vainqueurs ont été dévoilés ce lundi à Abidjan à l'occasion du 6ème Forum des Affaires UE-Afrique.

Les cinq stars up africaines lauréates

Il s'agit de cinq jeunes pousses africaines et autant de startups françaises. L'éducation, l'e-gouvernement, le transport ou encore la finance, sont leurs domaines de prédilection. Voici la liste des cinq startups africaines qui ont remporté le concours : EtudEsk (Insertion professionnelle - Afrique), VillE PRoPRE (Urbain - Afrique), tutERia (Formation - Afrique), lishaboRa (Agriculture - Afrique) et VolkEno (Education - Afrique).

« Le jury a été impressionné par la capacité d'innovation et de créativité dont ont fait preuve les lauréats. Ils sont la preuve qu'une nouvelle génération d'entrepreneurs émerge pour relever les défis du développement durable grâce à une technologie à visage et à usage humains. C'est une excellente perspective pour l'Afrique et une nouvelle preuve de la nécessité du challenge Digital Africa pour l'avenir du continent », affirme le jury du challenge Digital Africa.

Une enveloppe de 30 000 d'euros pour les finalistes

Ainsi, les finalistes vont bénéficier d'un accompagnement personnalisé « pour la pertinence des solutions imaginées, leur faisabilité, leur durabilité et leurs impacts potentiels en termes de développement ». Pour les stars up africaines, il s'agira d'un « pack accélération » composé d'un appui technique et financier d'une valeur maximale de 30 000 euros fourni par l'AFD, indique un communiqué de l'établissement du gouvernement français dédié au financement des projets et programmes de développement, notamment en Afrique. Les cinq starts up françaises lauréates quant à elles remportent un « pack accompagnement » offert par Bpifrance d'une valeur maximale de 10 000 euros pour renforcer leur expertise sur le continent africain, selon toujours la même source.

La seconde édition du challenge Digital Africa a été lancée le 21 septembre dernier après une première édition « réussie » en 2016 qui a vu la participation de 500 candidats. Pour ce tout dernier lancement, 770 startups françaises et africaines dont les projets mettent l'innovation numérique au service du développement durable ont postulé en ligne sur le site officiel du concours.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :