Tech - Investissements : au Nigeria, l’ambitieux Etat de Lagos

Les autorités de Lagos entendent tirer parti de l’attractivité de la ville et sa région en termes d’investissements technologiques, afin de renforcer le positionnement de la capitale économique du Nigeria au niveau continental et au-delà.
(Crédits : DR)

En Afrique de manière générale, le Nigeria reste très dynamique dans le domaine de la Tech. Mais dans le pays, L'Etat de Lagos -constitué en majorité de la capitale économique nigériane éponyme- franchit une étape après avoir attiré 1,5 milliard de dollars d'investissement au cours des cinq derniers mois, a révélé le commissaire à la planification économique et au budget de l'État de Lagos, Samuel Egube, en marge du forum consultatif sur le budget de l'année 2023 pour la division d'Ikorodu, une ville de la région. Cette performance s'explique d'après lui par le déploiement du programme d'expansion des infrastructures de fibre à large bande.

« Pour la première fois, l'État de Lagos est en avance sur les autres États et a entraîné de manière significative l'expansion du haut débit. Nous avons maintenant environ 3000 kilomètres d'une infrastructure de fibre à large bande qui peut désormais se connecter aux tours et se connecter aux maisons », a déclaré Samuel Egube.

Les marchés émergents, prochaines cibles

L'Etat de Lagos s'attend à une amélioration de la qualité et à la réduction des coûts des services internet grâce aux infrastructures, mises en place progressivement avec notamment le concours de grandes firmes mondiales telles que Google. En octobre dernier, le géant américain a annoncé 1 milliard d'investissements en cinq ans dans le but de soutenir la transformation numérique au Nigeria, et une large part de ces fonds devrait être investit dans la capitale économique et sa région. Et les autorités ne comptent pas d'arrêter là :

« Lagos est actuellement le leader en Afrique en ce qui concerne le soutien aux technologies et aux entreprises, et nous espérons le rester. Notre prochain objectif est de commencer à répondre aux besoins des marchés émergents », a confié Egube.

D'après lui, l'Etat de Lagos continuera « à repousser les limites », en misant notamment sur les centres de connaissances, d'innovation technologiques et d'entreprises dont un sera bientôt installé à l'Université d'Etat de Lagos.

 A l'issue du forum consultatif sur Ikodoru, le commissaire à la planification économique et au budget de l'État de Lagos s'est exprimé sur Twitter, soulignant le « courage », la « détermination » et la volonté d' « innover » qui devrait animer les acteurs pour permettre à la région de briller davantage sur le plan économique.

Les femmes africaines face au saut technologique

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.