Ghana : la CAL Bank augmente son capital minimum et rentre dans le rang

 |   |  338  mots
(Crédits : Reuters)
L’étau s’est desserré autour de la CAL Bank du Ghana qui a fini par rassembler le capital minimum exigé de 400 millions de cedis ghanéens. Annoncée en 2017 et appliquée en 2018, la nouvelle réglementation de la Banque centrale ghanéenne (BOG) vise à assurer une meilleure stabilité au secteur bancaire.

Les actionnaires de la CAL Bank au Ghana ont ​​approuvé une résolution demandant à la banque de transférer 50 millions de cedis ghanéens du surplus de revenus au capital déclaré, aidant ainsi la banque à respecter l'exigence de capital minimum de la Banque du Ghana avant l'échéance du 31 décembre. Le transfert porte en effet le capital de la CAL Bank à 400 millions de cedis ghanéens, conformément aux directives de la Banque de Ghana (COG).

«Nous nous réjouissons de cette décision prise par les actionnaires, en concédant à un mandat de transférer ces fonds, afin de nous permettre de respecter les nouvelles exigences minimales de capitaux fixés à 400 millions de cedis ghanéens, avant le 31 décembre 2018», a déclaré dans un communiqué à la presse Franck Brako Adu Jr., président de la CAL Bank.

La CAL Bank a ainsi pu respecter la directive de la BOG sur le capital minimum déclaré. «Nous sommes particulièrement fiers d'avoir atteint cet objectif sans augmenter nos fonds propres, car notre stratégie axée sur le profit au fil des décennies nous a permis d'accumuler des soldes d'excédents de revenus sains», a ajouté le dirigeant de la banque.

Une mesure en faveur de la stabilité du secteur

Revigorée par la confiance renouvelée de ses actionnaires, la CAL Bank veut maintenir le cap et poursuivre sa stratégie de développement qui s'est révélée payante alors qu'elle entamera sa prochaine phase de développement à partir de janvier 2019.

Annoncée en 2017, la réglementation instaurée par la Banque de Ghana dirigée par le gouverneur Ernest Addison a permis de relever le capital social minimum d'environ 27 à 90 millions de dollars. Elle a pour objectif d'assurer une plus grande stabilité au secteur bancaire ghanéen. CAL Bank, qui vient de rejoindre la liste des banques conformes à la directive de 2018, est un établissement bancaire dont l'offre est axée sur les besoins bancaires des PME et des grandes entreprises.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :