L’assureur britannique Lloyd’s choisit Casablanca finance City pour installer sa base africaine

 |   |  183  mots
Vue du siège de la Lloyd's à Londres
Vue du siège de la Lloyd's à Londres (Crédits : Lloyd's)
Selon un faisceau d’information concordantes et recoupées obtenues par La Tribune Afrique, la vénérable maison d’assurance anglaise Lloyd’s serait sur le point d’annoncer l’installation de son bureau Afrique au sein de la place financière marocaine à vocation panafricaine, Casablanca Finance City

Selon les informations obtenues auprès d'une source proche du dossier à Londres, cette décision de Lloyd's devrait être rendue publique « dans les prochains jours », les deux parties étant en train de mettre en place les derniers réglages autour de la communication de cette installation qui se matérialiserait de manière imminente.

Toujours selon la même source, en amont de l'obtention du « statut CFC » pour l'assureur britannique, les équipes de Lloyd's et de Casablanca Finance City ont tenu plusieurs réunions avec le régulateur marocain des assurances, l'ACAPS, ainsi qu'avec les autorités de tutelle du Royaume chérifien, afin de s'assurer que le cadre réglementaire marocain offre toutes les « garanties permettant à l'assureur londonien de faire de Casablanca sa véritable tête de pont en Afrique francophone ». En clair, l'assureur anglais n'a pris sa décision qu'après s'être assuré que les primes collectées à partir de Casablanca puissent être renvoyées vers Londres.

Outre ses produits classiques d'assurance, Lloyd's devrait ainsi également utiliser son nouveau bureau Afrique pour vendre de la formation et du service.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/09/2017 à 20:19 :
Excellente news et coup de maitre qui constituera un instrument de communication et un moyen de promotion de taille pour le CFC.
Felicitations aux equipes de CFC

Je souhaite contribuer modestement a preciser que Lloyd's of London n'est pas un assureur mais un marche de l'assurance fonctionnant a la maniere d'une bourse.
Je souhaite contribuer modestement a presenter Lloyd's of London a travers cette fiche preparee a l'occasion d'une mission de la Societe Centrale de Reassurance a Londres et mise a jour a l'occasion de la signature du MoU de CFC et TheCityUK a Mansion House en 1912 a Londres:

Lloyd’s est la marque d’assurance la mieux connue dans le monde mais n’est pas en fait une compagnie mais un marché d’assurance sur lequel travaillent des compagnies et entreprises de courtage en assurance, en syndication.
Les 66 syndicats de Lloyd’s constituent à eux seuls la plus large compagnie d’assurance dans le monde et le sixième réassureur mondial.
En général, Lloyd’s ne contracte pas d’affaires directes avec les clients mais à travers les agents d’assurance autorisés à travailler sur son marché organisé à la manière d’une bourse de valeur.

Un marché d’assurance vieux de 3 siècles qui comprend en son sein les experts les plus expérimentés de la planète en matière d’assurance.
Lloyd’s est un pionnier dans le développement de nouveaux produits d’assurance pour la couverture difficile et complexe de sinistres, de périls et responsabilités aussi divers que les risques politiques ou les activités spatiales.

L’appétit de Lloyd’s pour le risque est endossé et avalisé par un pool d’assureurs sans rival et en mesure de créer des produits innovant adaptés pour satisfaire les besoins de clients a travers tous les pays.

Lloyd’s a été confiée l’assurance du plus grand pont Rion-Antirion reliant l’ile de Péloponnèse à la Grèce continentale et qui est célèbre pour avoir été bâti sur des fondations se trouvant sur deux plaques tectoniques différentes.

Les activités d’assurance de Lloyd’s bénéficient des meilleures ratings possibles(en matière de sécurité financière) octroyés par les agences mondiales de cotation : A+ (fort) par Fitch ratings, A+ (fort) par Standards & Poor’s et A(Excellent) par A.M. BEST.

Lloyd’s opère dans deux cents pays différents et territoires et dispose de représentation dans 28 pays.

Des assureurs d’origine très diverse opèrent sur le marché de Lloyd’s : ACE (Bermuda), AIG (USA), Mitsui (Japon) and Munich-Re (Allemagne).

Les intermédiaires syndiqués de Lloyd’s assure un large spectre de couverture d’assurance d’affaires et de projets internationaux allant des plateformes pétrolières aux réseaux de métro souterrains en passant par les transports aériens.

Capital de Lloyd’s :

Quand Lloyd’s fut créée au 17e siècle, ses membres étaient des personnes privées (connues sous l’appellation ‘’Names’’) des plus nanties qui mettaient en jeu l’intégralité de toutes leurs fortunes respectives pour garantir les opérations d’assurance de Lloyd’s qui commerçait ainsi sous la responsabilité illimitée de tous ses membres. On disait ironiquement que : Ces personnes étaient prêtes à risquer toutes leurs fortunes jusqu'à leurs manchettes dorées.

Cette situation ne fut changée qu’en 1994, quand les personnes morales (connues sous l’appellation ‘’Corporates’’) ont été autorisées à apporter un capital déterminé pour garantir les opérations d’assurances effectuées par les syndicats affiliés à Lloyd’s. Ces compagnies sont choisies parmi les sociétés d’assurance les plus célèbres dans le monde ou les compagnies cotées sur la bourse de Londres.
la Lloyd’s, en tant que marché de l’assurance, est constituée de ‘’managing agents’’ qui géraient les affaires connus sous le nom de ‘’syndicates’’ et travaillant sous le même toit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :