Cameroun : les Etats-Unis ont investi 1 200 milliards de Fcfa en trois ans

 |   |  299  mots
Exercice de formation à la préparation médicale, dans le cadre de la coopération militaire entre les Etats-Unis et le Cameroun, le 8 août 2017, à l’hôpital militaire de Garoua, la capitale de la région du nord du Cameroun.
Exercice de formation à la préparation médicale, dans le cadre de la coopération militaire entre les Etats-Unis et le Cameroun, le 8 août 2017, à l’hôpital militaire de Garoua, la capitale de la région du nord du Cameroun. (Crédits : US DoD)
La coopération entre les Etats-Unis et le Cameroun, dans de nombreux domaines, a été considérablement renforcée ces trois dernières années. Avec un volume total de 1 200 milliards de Fcfa, les investissements américains en terre camerounaise ont ciblé notamment les secteurs de la santé, des infrastructures et de la défense.

Les investissements américains au Cameroun sont estimés à plus de 1200 milliards de Fcfa entre 2014 et 2017, a déclaré Michael Stephen Hoza à sa sortie d'audience, ce 6 septembre, avec le président de la République du Cameroun, Paul Biya. Lors de cette rencontre, les deux hommes ont revisité la coopération entre Yaoundé et Washington. Une coopération jusque-là fructueuse notamment pour le Cameroun.

Parmi les secteurs ciblés par les financements américains durant ces trois dernières années figurent la santé, l'éducation, l'environnement, la défense, les infrastructures et les transports. D'ailleurs, de nombreux emplois ont été créés grâce à l'émergence des entreprises américaines dans ces deux derniers secteurs. Récemment et à titre d'exemple, une entreprise privée américaine, la Southwest international construction corporation (SICC), a investi 7 milliards de Fcfa pour la construction d'un marché de commerce (plus 1 400 points de vente) situé dans la commune urbaine de Daoula.

Coopération militaire

Dans le secteur de la santé publique, les Etats-Unis ont également financé un centre des opérations d'urgence sanitaire au quartier Messa, à Yaoundé, pour un coût global estimé à 2,6 millions de dollars. Le centre devrait être opérationnel en juillet 2018. Sur le plan sécuritaire, le gouvernement américain a fourni à Yaoundé des équipements et des hommes (environ 300 militaires) pour appuyer les forces de sécurité camerounaises dans leur lutte contre le groupe terroriste Boko Haram, a rapporté Michael Stephen Hoza.

«Les États-Unis avec lesquels le Cameroun entretient des relations bilatérales de plus en plus renforcées vont demeurer un partenaire privilégié pour la promotion de la paix et de la prospérité au Cameroun», a notamment estimé le diplomate américain qui cède ainsi sa place à Peter Henry Barlerin, désormais nouvel ambassadeur des Etats-Unis à Yaoundé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/09/2017 à 9:46 :
On est en plein journalisme à sensation avec cet article ! Le franc CFA vaut peanuts, et le chiffre annoncé et converti en dollars US est d'environ 2 milliards, ce qui n'est pas rien, mais pas aussi sensationnel que les 1200 milliards :-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :