Chine-Togo  : le transfert de technologies, clé de voûte de la coopération à venir

 |   |  504  mots
(Crédits : DR.)
Une délégation gouvernementale chinoise conduite par le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui, séjourne depuis le 14 juin dans la capitale togolaise, Lomé. Le Togo qui bénéficie de l'expertise chinoise souhaite une meilleure coopération basée sur l'approche de transfert de technologies vers les pays en développement.

Le vice-ministre chinois des Affaires étrangères, Zhang Yesui est à Lomé. A la tête d'une délégation qui séjourne depuis mercredi dans la capitale togolaise, sa mission vise à revigorer les relations bilatérales entre l'Empire du Milieu et le Togo. «La Chine et le Togo sont liés par une coopération traditionnelle et la coopération bilatérale avance à pas solide. En 2016 le président Faure Gnassingbé a effectué une visite d'Etat très réussie en Chine au cours de laquelle le président chinois Xi Jinping et le président Faure Gnassingbé ont échangé de manière approfondie sur la coopération bilatérale et beaucoup de consensus ont été dégagés», a déclaré le vice-chef de la diplomatie chinoise, au sortir d'une séance de travail avec le ministre togolais des Affaires étrangères, de la coopération et de l'intégration africaine, Robert Dussey.

Zhang Yesui motivant sa présence, a aussi expliqué que l'objectif de sa venue au Togo, «c'est justement de mettre en œuvre le consensus dégagé par les deux chefs d'Etat pour faire avancer davantage les relations d'amitié et de coopération entre les deux pays».

Après la séance de travail, la délégation chinoise a été reçue par le chef de gouvernement Komi Selom Klassou à la primature avant d'être ensuite reçue en audience par le chef de l'Etat togolais, Faure Essozimna Gnassingbé. Cette rencontre a été l'occasion pour les deux responsables politiques de passer en revue les différents projets réalisés grâce aux relations partenariales bilatérales entre leurs deux pays. « Dans cette coopération dynamique vous avez fait tellement beaucoup de choses au Togo qu'on ne peut pas tout citer aujourd'hui», a affirmé le chef de la diplomatie togolaise, qui a pris part à l'audience.

Une coopération fructueuse et satisfaisante

Les relations sino-togolaises comme l'a révélé Zhang Yesui sont en de très bons termes. Elles ont permis au Togo de bénéficier de certains ouvrages d'infrastructure que Robert Dussey n'a pas oublié de citer durant la séance de travail avec la délégation chinoise : «En matière de la Santé, vous avez construit deux centres hospitaliers ; sur le plan agricole, on note un centre pilote technique à l'entrée de Lomé ; sur le plan eau, hydraulique et assainissement, vous avez construit 200 forages d'eau ; et sur le plan éducation, le Togo bénéficie de beaucoup de bourses pour ses citoyens qui vont se former en Chine», a avoué le ministre.

Le chef de la diplomatie togolaise a également émis le vœu de voir la coopération les deux pays davantage consolidés et dans les mêmes conditions : «Nous sommes satisfaits de cette coopération que nous souhaitons toujours très dynamique. Nous souhaitons également que l'on évolue, dans les prochaines années, vers une approche de transfert de technologies, indispensables pour le suivi des travaux que vous avez en cours au Togo».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :