Investissement : le fonds I&P Afrique Entrepreneurs soutient les startups innovantes

 |   |  411  mots
(Crédits : DR)
Lancé il y a cinq ans, le fonds I&P Afrique Entrepreneurs (IPAE) qui accompagne aujourd’hui 27 PME africaines, employant près de 4 000 personnes, voit sa vision en Afrique se concrétiser. Alors que 2017 est l'année butoir annonçant la fin de ses actions de financement, le fond revendique déjà «d’importantes réalisations» sur le continent.

La vision du fonds d'Investisseurs & Partenaires (I&P), un groupe d'impact investing dédié aux petites et moyennes entreprises d'Afrique subsaharienne, se concrétise. Le fonds qui est présent dans 15 pays africains se positionne comme un outil de croissance durable et inclusive sur le continent.

Avec ses six bureaux africains au Cameroun, en Côte d'Ivoire, au Sénégal, au Ghana, au Burkina Faso et à Madagascar, le fonds I&P Afrique qui célèbre sa cinquième et dernière année d'investissement, revendique un bilan positif. Plusieurs projets industriels financés par le fonds sont déjà sortis de terre, à l'exemple d'Eden Tree. Certifiée HACCP pour lui permettre d'augmenter significativement ses capacités de production, l'entreprise ghanéenne a été inaugurée à la fin mai.

La société achète, transforme et distribue près de 80 variétés de fruits et légumes frais au Ghana. Le Fonds I&P, qui appuie également les petites et moyennes entreprises en matière de stratégie de financement, d'investissement et de management, compte à son actif d'autres réalisations sur le continent.

Plusieurs millions d'euros investis en Afrique

Le 5 mai dernier, le groupe malgache SCRIMAD a inauguré une nouvelle usine à Toamasina, une grande ville de l'est de Madagascar. Financée par le fonds, l'usine spécialisée dans la production et l'exportation de litchis est dédiée à la transformation de fruits locaux en purée de fruits.

Et ce n'est pas tout. En partenariat avec I&P, la société Enval Laboratoire, basée en Côte d'Ivoire «souhaite se développer dans le domaine des analyses minières grâce à la construction d'un laboratoire d'analyses situé à Yamoussoukro, au cœur de l'activité minière du pays», indique un communiqué d'Investisseurs & Partenaires qui précise que le laboratoire «répondra à des standards similaires aux laboratoires les plus performants des pays de tradition minière, une première en Côte d'Ivoire».

«Par leur diversification et l'augmentation de leurs capacités de production, les entreprises du fonds IPAE confirment notre modèle d'investissement d'impact en Afrique. Avec un appui financier compris entre 300 000 et 1,5 million d'euros et avec un soutien stratégique d'I&P, ces entreprises réussissent à changer d'échelle et à démultiplier leurs impacts et à créer de la valeur pour leurs actionnaires», a ajouté dans le même communiqué, Sébastien Boyé, directeur-général adjoint d'Investisseurs & Partenaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :