Guinée : le gouvernement se prépare au prochain programme d'aide du FMI

 |   |  449  mots
L’Assemblée annuelle et les Réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale rassemblent chaque année le gotha de l'économie et de la finance à l'échelle planétaire.
L’Assemblée annuelle et les Réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale rassemblent chaque année le gotha de l'économie et de la finance à l'échelle planétaire. (Crédits : FMI)
Une mission technique du FMI séjourne depuis ce mardi 16 mai dans la capitale guinéenne. La visite des experts de l'institution financière fait suite aux vœux formulés par les autorités guinéennes en avril dernier à Washington, en vue de préparer le pays aux prochaines discussions autour d'un nouveau programme d'aide.

Comme annoncé il y a quelques jours par le gouvernement guinéen, une délégation du Fonds monétaire international séjourne depuis ce mardi 16 mai à Conakry. D'après le ministère du Budget, il s'agit d'une mission technique qui intervient en réponse aux requêtes formulées par la délégation guinéenne aux Réunions de printemps, tenues en avril dernier à Washington. La délégation du FMI, et les responsables guinéens prépareront le terrain aux discussions à venir pour un nouveau programme d'aide à la Guinée.

«Il s'agit en clair d'écouter et de comprendre les politiques économiques envisagées et/ou sur lesquelles le gouvernement est en train de travailler afin d'accéder à un programme prenant en compte ses priorités et qui sera soutenu par le FMI», explique une déclaration publique du ministère.

La visite de dix jours des émissaires du FMI permettra aussi à l'institution d'observer de près les dernières évolutions de la situation économique et financière de la Guinée et mettre à jour le  cadrage macroéconomique en prenant en compte les propositions des autorités guinéennes en termes de politique économique.

A ce propos, une première réunion entre la mission et les autorités du pays, présidée par le ministre du Budget, Dr Mohamed Lamine Doumbouya, a été tenue dans la journée d'hier, en présence des hauts fonctionnaires du ministère de l'Economie et des finances, du ministère du Plan et de la coopération internationale, ainsi que de la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG).

Mobiliser les fonds pour les politiques gouvernementales

Les autorités guinéennes ont déjà fait état des prioritaires qui devraient être prise en compte dans ce programme de financement. D'abord, des appuis budgétaires pour l'année en cours et dont les décaissements ne pourraient être effectués sans la signature d'un programme avec le FMI. Puis, la facilité nécessaire pour mobiliser les fonds de financement du Plan national de développement économique et social (PNDES). Initié par le gouvernement, celui-ci devra être cofinancé par l'Etat guinéen et les partenaires techniques et financiers.

«Il est important pour  nous d'aller à la rencontre des partenaires au développement avec un programme. C'est ce qui explique la contrainte à laquelle nous sommes soumis et nous souhaiterions la partager avec cette délégation du FMI», expliqué Dr Mohamed Lamine Doumbouya.

Notons que cette mission est aussi une occasion d'établir des rapports de collaboration et de confiance entre le FMI et la Guinée pour soutenir les projets de développement et faciliter leur accompagnement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :