L'AFD prend part à l'Oasis Africa Fund

 |   |  523  mots
(Crédits : STR)
Dans le cadre du SME Ventures Forum qui s'est déroulé ces 15 et 16 mars dans la capitale française, le groupe AFD a décidé de participer dans le fonds d'investissement Oasis Africa Fund (OAF) avec un montant de 7 millions de dollars US. L'OAF soutient l'émergence des PME au Ghana et en Côte d'Ivoire.

Le plus grand problème des Petites et moyennes entreprises (PME) en Afrique est souvent la difficulté d'accès aux ressources pour leur développement. Dans cette optique, le groupe de l'Agence Française de Développement (AFD) vient de signer une participation de 7 millions de dollars dans l'Oasis Africa Fund (OAF). Une participation faite au moyen de la facilité ''Social Business'' du fonds d'investissement et de soutien aux entreprises en Afrique (FISEA), détenu par l'AFD et conseillé par Proparco.

« Notre objectif est de déceler et d'accompagner, via le fonds OAF, des PME locales, spécialisées dans les produits et services de base et ciblant des populations vulnérables. Ces investissements permettront à la fois d'améliorer leur accès aux biens et services essentiels mais aussi de créer des emplois locaux. Une démarche en totale adéquation avec la stratégie Social business de FISEA », a expliqué Anne-Sophie Rakoutz, responsable de la division Fonds propres et participations à Proparco.

Le FISEA explique que le projet de l'OAF soutiendra la création et le maintien de plus de 3.000 emplois au Ghana et en Côte d'Ivoire, qui concerneront pour 40% des femmes. Les financements acquis contribueront aussi à soutenir les renforcements de capacité des sociétés retenues par l'OAF. Ce dernier vise ainsi 12 à 15 participations dans des PME à fort potentiel de développement avec des tickets d'investissement compris entre 0,5 et 5 millions de dollars à consacrer au financement de la croissance des sociétés et l'amélioration de leurs pratiques environnementales et sociales.

Représentant 92% des entreprises enregistrées au Ghana et 98% en Côte d'Ivoire, les PME constituent une véritable manne économique pour ces pays. Leur émergence permettra une véritable plus-value.

PME en terrain hostile

Le partenariat entre le groupe AFD et l'OAF, symbolisé par la signature de la participation du groupe AFD est selon certains experts, une preuve que même dans les économies les plus en souffrance, comme celle du Ghana, les PME peuvent émerger.

« Le partenariat entre le groupe AFD et OAF témoigne du fait que de plus en plus d'investisseurs internationaux partagent la vision selon laquelle les entreprises peuvent se développer même dans les marchés les plus difficiles », a confié Oumar Seydi, Directeur d'IFC pour l'Afrique de l'est et australe. Selon lui des fonds tels que OAF apportent du capital et des conseils aux PME, leur permettant de créer des emplois et de dynamiser l'économie locale. Une conviction que beaucoup d'autres investisseurs partagent.

« Depuis qu'IFC a lancé le programme SME Ventures en 2008, nous avons été rejoint par quinze investisseurs partageant ce point de vue, qui sont prêts à partager leur expertise et leur financement pour soutenir les entrepreneurs des marchés frontaliers », a ajouté l'expert.

L'Oasis Africa Fund répond aux besoins des PME au Ghana et en Côte d'Ivoire, en investissant en fonds propres et quasi-fonds propres. Il devra permettre de soutenir la  diversification du marché des capitaux au Ghana et en Côte d'Ivoire et favoriser l'émergence de PME dans des secteurs privilégiés pour le Groupe AFD, tels que l'éducation ou la santé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2017 à 13:29 :
C'est une excellente décision pour les PME africaines qui souffrent pour le financement de leurs activités. Je suis dans le domaine de construction immobilière et je souhaiterais que vous m'orientez vers un organisme de financement de ce genre. Ma structure, S.A.I.D. ( Société Africaine d'Investissements et de Développement ) est à la recherche de financement en vue de mener une opération immobilière au profit de la population ( qui serait à même de constituer un dossier bancaire soutenu par une banque). C'est un fonds de Promoteur immobilier que je recherche. Je suis à ABIDJAN en Côte d'Ivoire. Merci.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :