Zimbabwe : la BAD débloque 26 millions de dollars pour financer trois projets

 |   |  356  mots
(Crédits : Reuters)
La Banque africaine de développement et le gouvernement du Zimbabwe ont officiellement lancé trois projets d'une valeur de 26 millions de dollars pour le renforcement du transport unipolaire d’électricité, l’autonomisation des jeunes et des femmes et l'appui institutionnel pour la réforme et la mise en œuvre des entreprises d'État. Détails.

Daniel Muchemwa, ministre zimbabwéen des finances et du développement économique, n'a pas tort de remercier la BAD lors de la cérémonie officiellement de lancement de ces trois projets "généreusement" financés à hauteur de 26 millions de dollars et qui s'inscrivent d'ailleurs dans le programme de développement de son gouvernement. "L'approbation de ces projets est un témoignage de la relation cordiale entre la BAD et le gouvernement du Zimbabwe" a dit le ministre.

Cette enveloppe est répartie en trois parties. Le gros lot, 18 millions de dollars, est consacré au renforcement de la ligne de transport unipolaire d'électricité de 132 kV, d'une longueur de 85 km entre le sous-poste de 330 kV/132 kV d'Alaska et un nouveau sous poste de 132/330 kV à Karoi. L'objectif est d'accroître la fiabilité et la qualité de l'approvisionnement en électricité dans la région de Karoi et la distribution d'énergie dans le pays.

L'autonomisation des jeunes et des femmes préoccupe aussi la BAD. Une somme de 4 millions de dollars est d'ailleurs dédiée à cette cause pour la création d'emplois et l'amélioration des revenus des femmes et des groupes de jeunes ciblés, ainsi que l'amélioration de l'intégration de la dimension genre dans les programmes ministériels du pays.

Pour une gouvernance sobre et vertueuse

Les autres 4 millions de dollars qui restent vont soutenir le projet d'appui institutionnel pour la réforme et la mise en œuvre des entreprises de l'État. Cette réforme contribuera à l'amélioration de la gouvernance des entreprises publiques et au renforcement des systèmes de gestion axée sur « les résultats au sein du gouvernement ».

Ces projets sont conformes aux priorités du gouvernement telles qu'elles sont inscrites dans les principales politiques et stratégies du pays a noté le responsable de la BAD au Zimbabwe, Mary Monyau, qui précise que « la stratégie décennale de la Banque et ces cinq domaines prioritaires sont axés sur la croissance inclusive et la transformation économique, pour éclairer, alimenter, nourrir , industrialiser, intégrer l'Afrique et améliorer la qualité de vie des populations africaines ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :