Bourses : le dynamisme africain à l'épreuve de la liquidité et du financement des PME

 |   |  2300  mots
(Crédits : DR)
De Casablanca à Johannesburg, de Nairobi à Lagos, les places boursières africaines ne lésinent pas sur les efforts à fournir afin d'émerger et de démocratiser la finance par les marchés boursiers. La prise de conscience des freins à leur développement les pousse à multiplier les pistes pour une éclosion plus importante, en dépit d'une conjoncture et d'une réalité économique pas toujours au rendez-vous.

Dynamiques. C'est le terme le plus approprié pour qualifier les marchés financiers africains en ce moment. Après les multiples études sur ce que l'Afrique aurait à gagner en développant ses marchés...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous !
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :