Aérien : Rwandair fait cap sur Dakar

 |   |  494  mots
(Crédits : DR)
La compagnie aérienne rwandaise, Rwandair, renforce sa présence en Afrique de l’ouest en déployant ses ailes à Dakar. La ligne commerciale qui lie désormais depuis ce mardi, 3 octobre, Kigali à Dakar, contribuera à accroître le volume des échanges commerciaux entre le Sénégal et le Rwanda. Quant à la compagnie Rwandair qui veut dominer le ciel africain, la desserte de Dakar a un potentiel énorme.

L'arien, outil de la diplomatie économique entre Dakar et Kigali. Les deux capitales ont lancé ce mardi 3 octobre une ligne commerciale, pour accroître le volume de leurs échanges. Le vol inaugural de cette nouvelle liaison aérienne entre les deux pays, effectué par un avion de la compagnie Rwandair, s'est posé hier à l'Aéroport international Léopold Sédar Senghor.

Trois vols par semaine

Sur le tarmac de l'aéroport de Dakar, des officiels sénégalais et des diplomates rwandais pour accueillir « chaleureusement » l'avion de la compagnie aérienne rwandaise qui va désormais effectuer trois vols par semaine entre Kigali et Dakar. Une arrivée qui marque le début d'une nouvelle dynamique dans la coopération économique entre les deux pays africains et même au-delà.

« Cette liaison va non seulement booster le volume commercial et la mobilité des personnes entre nos deux pays, mais aussi rapprocher davantage l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique de l'Est et du Centre », a déclaré l'ambassadeur rwandais à Dakar, Mathias Harebamungui lors d'une conférence de presse à l'aéroport de Dakar.

Du côté du Sénégal, on salue également cet « exemple » de coopération Sud-Sud à dupliquer sur tout le continent. Le conseiller technique au ministère des transports aériens du Sénégal, Abdoulaye Ndiaye, a estimé pour sa part que l'arrivée de cette nouvelle compagnie arienne contribuera au rayonnement d'une plateforme aéroportuaire au Sénégal. Le pays de la teranga s'apprête à ouvrir un nouvel aéroport, l'aéroport international Blaise Diagne (AIBD). L'AIBD qui sera mis en service début décembre, est l'un des plus grands et plus modernes aéroport d'Afrique de l'Ouest. Une infrastructure qui fera de Dakar un hub géographique intéressant pour les compagnies aériennes.

Dakar, un potentiel intéressant

Mais déjà pour Rwandair qui dessert 21 villes d'Afrique de l'Ouest, australe et centrale, du Moyen Orient et de l'Asie, notamment, Dakar a un potentiel important. La desserte dans la capitale sénégalaise va en effet permettre à la compagnie rwandaise qui revendique une flotte de 12 types d'avion, d'offrir de meilleures correspondances et de multiplier ses fréquences comme le confirme Chance Ndagano, Directeur intérimaire de RwandAir. « L'ouverture à l'Afrique de l'Ouest via Dakar est une preuve supplémentaire de notre engagement à améliorer les liens sur le continent africain et la volonté de créer de nouvelles opportunités pour l'échange économique, le commerce et le tourisme entre pays dans le but de favoriser le développement économique », a déclaré Chance Ndagano via un communiqué de presse.

Vers d'autres cieux...

Si RwandAir, membre de l'Association internationale du transport aérien (IATA), un opérateur certifié de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA), ne cache plus ses ambitions de dominer le ciel africain, la compagnie qui projette de lancer de nouvelles lignes aux États-Unis, caresse également le rêve de conquérir d'autres cieux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :