Services aux entreprises : un opérateur mauricien s'implante à Abidjan

 |   |  251  mots
(Crédits : DR)
ABAX installe un nouveau bureau dans la capitale ivoirienne. Cette septième implantation s'inscrit dans sa stratégie de l'opérateur visant à renforcer sa présence en Afrique.

Un nouveau fournisseur de services aux entreprises arrive à Abidjan, et c'est un africain ! La société mauricienne ABAX étend son réseau avec l'ouverture d'un nouveau bureau dans la capitale ivoirienne. Selon une communication de l'entreprise, cette septième implantation s'inscrit dans sa stratégie visant à renforcer sa présence en Afrique, notamment en Côte d'Ivoire. Un pays que l'opérateur considère comme « un centre d'affaires de premier plan et porte d'entrée privilégiée vers les économies très dynamiques de la région ». Cette implantation vient compléter le réseau de la société, composé de bureaux situés notamment à Ebène (Maurice), Dubaï, Johannesburg, Londres, Nairobi et Singapour.

Le bureau d'Abidjan permettra de servir les clients existants, mais également de répondre aux besoins des entreprises actives en Afrique, incluant celles venues de France et d'Europe. Il sera d'ailleurs dirigé par Anjeelee Chinamal qui cumule, selon la communication de l'entreprise, plus de 12 ans d'expérience professionnelle en tant que comptable agréée ACCA (Association of Chartered Certified Accountants) et développeur d'affaire. Selon lui, « l'ouverture de ce bureau est une étape importante dans l'expansion panafricaine d'ABAX, jusqu'alors absent physiquement de l'Afrique de l'Ouest, devenue la deuxième destination préférée des investisseurs étrangers devant l'Afrique de l'Est. Ce premier bureau en Afrique francophone en dehors de Maurice contribuera également à réduire le fossé linguistique entre les zones anglophone et francophone, l'une des fractures qui persiste en Afrique en matière de business.» 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :