Pétrole en Afrique : retour sur terre...

 |   |  2134  mots
(Crédits : DR)
Le pouls des pays pétroliers restera-t-il indéfiniment irrégulier ? Après la rencontre tant attendue de l'Opep à Vienne, l'avenir à court et moyen terme du marché mondial de l'or noir reste suspendu au gré de la fluctuation des cours, des investissements et des politiques menées par les grands producteurs.

«Déprime», «déception», «inquiétude»,... Voilà les termes qui reviennent sur l'ambiance qui règne sur le marché pétrolier international depuis la dernière réunion de l'Organisation des pays...

Article réservé aux abonnés

Vous n'êtes pas abonné ? Abonnez-vous !
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :