CEDEAO : Israël va investir 1 milliard de dollars dans le solaire

 |   |  623  mots
(Crédits : DR)
A moins de 24h du coup d’envoi du sommet de la CEDEAO qui aura lieu ce dimanche 04 juin à Monrovia, les réunions préparatoires touchent à leur fin. Invité à cette rencontre régionale, Israël annonce, en prélude des accords qui seront signés séance tenante avec les Etats membres, un investissement de 1 milliard de dollars dans l’énergie solaire.

Se rapprocher de l'Afrique et être acteur dans les secteurs stratégiques, telle est l'ambition d'Israël, invité au sommet de la CEDEAO qui se tient à Monrovia ce dimanche 04 juin et dont les travaux préparations ont eu lieu depuis le milieu de la semaine. Depuis la capitale libérienne, Energiya Global, le leader israélien et mondial dans le développement et la gestion des champs solaires à grande échelle dans les marchés émergents, a annoncé vendredi, par voie de communiqué, un investissement de 1 million de dollars sur quatre ans dans l'énergie solaire au sein de la CEDEAO.

Liberia, 1er bénéficiaire

Selon la firme, le premier bénéficiaire de ces investissements sera le Liberia. Energiya Global va y miser 20 millions de dollars pour la construction d'une centrale solaire à l'échelle commerciale au niveau de l'aéroport international de Roberts. Cette installation « fournira 25% de la capacité de production du pays », a déclaré le PDG de la compagnie, Yosef I. Abramowitz, membre de la délégation du premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. D'après lui, ce projet serait réalisé « en l'honneur des deux mandats du président Ellen Johnson Sirleaf, et le soutien du Liberia à l'État d'Israël ». En effet, lors de l'assemblée générale de l'ONU le 11 mai 1949 pour mémoire, l'Afrique du Sud et le Liberia étaient les seuls pays africains à se prononcer pour la reconnaissance d'Israël en tant qu'Etat et pour son adhésion au sein des Nations Unies.

Au-delà de l'histoire, Israël veut aujourd'hui renforcer sa présence économique au sein de toute la CEDEAO. Ainsi dans le secteur de l'énergie solaire où il annonce son premier pied au pays d'Ellen Johnson Sirleaf, d'autres investissements dans les pays de la région devraient suivre, toujours financés avec leurs partenaires internationaux.

« Nous sommes prêts à financer et construire les premiers projets solaires nationaux de démonstration dans tous les pays affiliés à la CEDEAO afin de promouvoir la stabilité politique et le développement social et économique, ainsi que de faire avancer le transfert de connaissances », a déclaré Abramowitz.

« Aider les Etats »

Ces investissements en Afrique de l'Ouest ne seront pas les premiers de la firme israélienne sur le continent. Energiya Global est en effet actif pour des projets dans une dizaine de pays africains dont le Rwanda où la centrale solaire en construction devrait fournir 6% de l'électricité consommée au niveau national.

Pour sa part, le député de la Knesset Avraham Neguise, président du Caucus Israël-Afrique du Parlement israélien, qui accompagne également le Premier Ministre a estimé que l'apport du secteur privé était important.

« Avec 600 millions d'Africains sans électricité, l'Etat d'Israël peut littéralement aider les chefs d'Etat africains à en fournir aux Africains. Nos objectifs humanitaires et diplomatiques sont également soutenus par le secteur privé, qui peut fonctionner rapidement et efficacement pour améliorer la vie de millions de personnes », a-t-il déclaré.

Ce dimanche, Israël et la CEDEAO signeront un protocole d'entente qualifié d' « historique » pour promouvoir l'innovation technologique, ainsi que les investissements dans les secteurs telles que l'agriculture, l'eau ...

Rappelons que l'agenda de cette haute rencontre a été chamboulé à la dernière minute avec l'annulation de la participation de quelques pays dont le Maroc, le Roi Mohammed VI ayant préféré éviter « tout amalgame ou confusion », en raison de la présence d'Israël. A noter que lors de cette grande réunion, la présidente sortante de la CEDEAO, Ellen Johnson Sirleaf -dont le mandat à la tête du Liberia prendra fin en octobre prochain- passera le témoin de la présidence tournante à un de ses homologues de la sous-région.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/06/2017 à 18:12 :
C'est vraiment extraordinaire ce projet d'investissement d'éléctricité d'une centrale solaire.Mon pays travers un probleme d'éléctricité énorme,J'aimerai que ENGIE engage un projet de cette envergure dans mon pays(HAITI).En fait, quelle est la possibilité pour qu'un projet de ce genre puisse etre possible en Haiti ?
a écrit le 08/06/2017 à 18:09 :
C'est vraiment extraordinaire ce projet d'investissement d'éléctricité d'une centrale solaire.Mon pays travers un probleme d'éléctricité énorme,J'aimerai que ENGIE engage un projet de cette envergure dans mon pays(HAITI).En fait, quelle est la possibilité pour qu'un projet de ce genre puisse etre possible en Haiti ?
a écrit le 04/06/2017 à 10:30 :
C'est une goutte d'eau. La CEDEAO vent son âme au diable pour des miettes. Honte aux Africains.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :