Nigéria : Dangote investit un milliard de dollars dans la filière rizicole

 |   |  406  mots
(Crédits : Reuters)
Après des investissements lourds dans le ciment, les industries de raffinage, la production d'engrais et dernièrement l'automobile, le groupe tentaculaire de d'Aliko Dangote se tourne encore une fois vers le secteur agricole. Les détails.

Un milliard de dollars. C'est le volume des investissements que le groupe de l'homme le plus riche d'Afrique mobilisera pour la filière rizicole. C'est ce qu'a annoncé Dangote Group qui a présenté le projet lors de l'édition 2017 de Gateway Trade, un salon dédié aux PME agricoles et organisé du 17 au 26 mai dans la ville de Abeokuta. Le projet concerne 5 Etats fédéraux avec l'objectif d'y atteindre l'autosuffisance alimentaire. Dans un an, Dangote Rice, la filiale du groupe en charge du projet, entend produire 225 000 tonnes de riz blanc. Cela correspond à près de 4% de la demande annuelle du pays. Sur les cinq prochaines années, le groupe se fixe comme objectif de produire un million de tonnes de riz.

«Nous contribuons à notre quota pour la croissance et le développement de l'économie nigériane. En ce qui concerne l'aide à l'agriculture, nous construisons une usine d'engrais dans la zone de libre-échange de Lekki, dans l'État de Lagos. Une fois celle-ci prête, les agriculteurs auront un accès direct aux engrais pour leurs activités agricoles. Les retards et les perturbations rencontrés dans l'attente des engrais importés cesseront», indique Tunde Mabogunje, directeur des ventes et du marketing chez Dangote.

En d'autres termes, cet investissement dans la riziculture n'est qu'une partie de la chaîne de valeur. En effet, à part son usine d'engrais, le groupe compte proposer des aides directes aux agriculteurs.

«En plus de notre investissement d'environ 1 milliard de dollars dans la culture de riz, nous préparons aussi un programme d'appui où des milliers d'agriculteurs profiteront de semences améliorées et du matériel nécessaire pour ce type de culture», indique Mabogunje.

La céréale sera cultivée par 50 000 paysans, alors que le groupe Dangote s'est déjà engagé à racheter les récoltes et à assurer leur valorisation.

Une série d'investissements dans plusieurs secteurs...

Pour rappel, le géant Dangote a fait une série d'annonces sur ses investissements qui touchent pratiquement à tous les secteurs. En plus du ciment et des matériaux de construction qui ont assuré ses premières gloires, le groupe Dangote mobilisera 17 milliards de dollars d'investissements dans une raffinerie, des usines de pétrochimie d'engrais et d'agro-industrie. Le géant nigérian a également pris le contrôle d'une d'usine d'assemblage de camions à 100 millions de dollars et devrait incessamment boucler l'opération de rachat de l'usine de Peugeot Automobile Nigeria.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :