Agroalimentaire  :  CHO et Dislog installent une unité de production et de commercialisation au Maroc

 |   |  283  mots
Le volume de la production des unités du groupe tunisien CHO a atteint 50 millions de litres d'huiles d'olive, en 2015.
Le volume de la production des unités du groupe tunisien CHO a atteint 50 millions de litres d'huiles d'olive, en 2015. (Crédits : DR)
Le groupe tunisien de conditionnement des huiles d'olive, CHO, vient de signer ce 11 septembre un partenariat avec le groupe marocain Dislog, pour l'installation d'une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès, au Maroc. Le partenariat a été initié par le pôle banque d'affaires du groupe marocain BMCE bank qui dispose d'une filiale en Tunisie.

Le groupe tunisien du conditionnement des huiles d'olive (CHO) a annoncé ce 11 septembre, lors d'une conférence de presse tenue au siège de BMCE Capital à Casablanca au Maroc, la signature d'un partenariat avec la société marocaine Dislog pour l'installation d'une nouvelle unité de production et de commercialisation dans la région de Meknès au Maroc. Celle-ci portera le nom de CHO Maroc, avec un capital de 6 millions de dirhams, soit l'équivalent de 650 000 dollars, détenu à hauteur de 49% par CHO Tunisie et 51% par son partenaire marocain.

Ce partenariat, réalisé en deux mois et initié par BMCE Capital qui dispose d'une filiale en Tunisie, comprend également la création de Dislog Tunisie, une nouvelle structure qui sera détenue à 49% par Dislog Group et 51% par CHO avec un capital également de 6 millions de dirhams. Quant à l'investissement prévisionnel, il sera de l'ordre de 200 millions de dirhams (21,5 millions de dollars) sur une période de quatre ans.

Des expériences sur les marchés internationaux

Fondée en 1996, par Abdelaziz Makhloufi, CHO est un groupe tunisien oléicole intégré et opérant sur la totalité de la filière : culture des oliviers, trituration des olives, conditionnement et vente des huiles conditionnées sur le marché international sous sa marque tunisienne Terra Delyssa. Le groupe emploie quelque 450 salariés pour une production qui a atteint, en 2015, 50 millions de litres d'huiles d'olive. Dislog, lancée en 2005 et filiale de H&S Invest Holding de l'homme politique et homme d'affaires marocain Moncef Belkhayat, offre des services intégrés aux marques nationales et internationales. Ses services portent sur l'ensemble de la chaîne logistique de l'importation au panier de la ménagère.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :