Patrice Talon veut "révéler le Bénin" à coups de milliards

 |   |  585  mots
(Crédits : Reuters)
Cotonou vient de présenter son programme d'action du gouvernement dénommé ''Le Bénin révélé''. D'un coût faramineux de plus de 9.000 milliards de Fcfa, il s'agit d'un programme quinquennal qui devra mettre le Bénin sur la voie du développement inclusif.

A son élection en mars dernier, Patrice Talon disait qu'il rêvait en grand pour son pays. Un rêve qu'il veut désormais transformer en réalité avec son programme d'action gouvernemental (PAG) quinquennal lancé en grande pompe vendredi dernier à la salle du peuple au palais de la Présidence de Cotonou. Intitulé ''Le Bénin révélé'', cet ambitieux programme consacre une enveloppe d'investissement de 9.039 milliards de francs Cfa sur la période de 2016 à 2021.

A mi-chemin entre le show électoral et la déclaration de politique générale, le président Talon a "pour partager sa feuille de route en toute transparence avec le peuple"  vu ses ministres défiler un à un pour présenter leurs projets en audience télévisée.

Au total, ce ne sont pas moins de 299 projets et 77 réformes qui ont été présentés par les différents chefs de départements et commentés par le Chef de l'Etat lui même. Ils touchent tous les secteurs vitaux du pays des infrastructures au tourisme en passant par l'Agriculture et l'amélioration de cadre de vie.

Le PAG, qui focalise entre autres sur 45 projets majeurs, avait été adopté en octobre dernier. Il vise notamment à créer 500.000 emplois d'ici 2021, construire 20.000 logements économiques et sociaux, fournir une couverture d'assurance maladie universelle à 4 millions de Béninois et construire la Cité internationale de l'innovation et du savoir (CIIS), destinée à faire renouer le bénin avec sa vocation de "quartier latin de l'Afrique".

Le Président Talon veut aussi "en finir avec les délestages,..., assurer l'accès à l'eau à toute la population" et même "asphalter et goudronner" toutes artères des principales villes du pays. Le PAG veut aussi faire du Bénin une force touristique régionale en revalorisant son patrimoine, "vaudou" notamment, et en mettant à niveau le parc du Pandjari dans le nord.

La veille du lancement du programme, les parlementaires ont voté dans l'unanimité le budget d'Etat 2017 qui prend en compte certaines lignes du programme quinquennal. Le Président n'a d'ailleurs pas manqué l'occasion d'inviter les députés à se joindre à la mobilisation pour accélérer les réformes "en votant même les yeux fermés".

Une économie en reconstruction

Selon le Fonds monétaire international (FMI), le Bénin devrait atteindre une croissance économique de 5.5 % en 2016 et 5.7 % en 2017, mais tout dépendra du contexte politique et social. Et heureusement, l'élection présidentielle de 2016 s'est bien déroulée et le Bénin continue sur sa lancée. Toutefois ces chiffres sont en baisse par rapport au niveau du pays deux ans plus tôt. En 2014 la croissance du Bénin était à 6,5%.

A en croire la Banque africaine de développement (BAD), cette régression est due à « des perturbations dans la distribution d'électricité, une pluviométrie moins favorable et le recul de l'activité économique au Nigéria voisin ». C'est bien sûr sans oublier les complications connues par le pays dans les dernières campagnes cotonnières avec la fourniture des engrais.

Le plan d'actions du gouvernement vient donc fixer le cap pour permettre de lancer des réformes structurelles en les accompagnant par des investissements colossaux. Reste à savoir si le Bénin aura les moyens de ses ambitions et si les investisseurs nationaux et internationaux vont suivre. En tout cas, Patrice Talon qui a déjà annoncé qu'il ne ferait qu'un seul mandat dit lui même qu' "il veut être jugé à l'aune des résultats du PAG".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 21/12/2016 à 7:41 :
De la poudre aux yeux, pour masquer l'inefficacité de son gouvernement (pauvreté galopante, chômage en hausse, recul des libertés, privatisations douteuses, etc.). Pas un mot sur le financement de ce pseudo projet que je nomme "Le Bénin Spolié"
a écrit le 20/12/2016 à 16:02 :
Avec un homme d'un tel prestige je n'hésiterais pas a voter pour même un troisième mandat pour lui afin de voir son programme se réaliser pour un Bénin fort et développé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :