Rebecca Campbell, nouvelle meneuse de la croissance de Disney en Afrique

 |   |  532  mots
(Crédits : DR.)
The Walt Disney Company change de tête à l'international et désigne Rebecca Campbell au poste de présidente pour l’Europe, le Moyen-Orient et l’Afrique. Elle aura pour principale mission la conduite des projets de croissance du groupe américain du divertissement à travers le Continent, entre autres. Portrait.

Les opérations africaines de Disney seront désormais menées par Rebecca Campbell, fraîchement nommée présidente pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique, annonce dans un communiqué Walt Disney International, l'entreprise chargée du développement de Walt Disney Company.

De nationalité américaine, Campbell a fait de brillantes études en journalisme et sciences politiques à Bloomsburg University en Pennsylvanie où elle décroche une double diplomation en tant que major de promotion. Elle démarre sa carrière dans la radiodiffusion et la télévision, occupant plusieurs postes de responsabilité au sein de chaînes télé privées en Pennsylvanie, avant d'intégrer Disney en 1997. C'est là où la jeune communicante d'alors gravira les échelons, partant de la direction des programmes d'une station télévision de ABC à Philadelphie

«Le meilleur choix»

La prise effective de ses nouvelles fonctions est fixée au 1er janvier 2018. En attendant, Campbell exerce encore en tant que présidente ABC Owned Television Stations Group (filiale de Disney Media Networks) et ABC Daytime (filiale de Walt Disney Company).

Pour Disney, Rebecca Campbell est à ce jour le profil «idéal» pour développer «de nouvelles routes de croissance» dans la région.

«Sa capacité à gérer et à diriger les nombreuses stations disparates et géographiquement diverses aux États-Unis avec un succès si incroyable fait d'elle le meilleur choix pour mener nos efforts dans une région aussi complexe. [...] Sa combinaison d'expérience créative, de compétences en leadership et son sens des affaires seront des atouts indispensables, car nous continuons à développer de nouvelles routes de croissance», a déclaré Andy Bird, PDG de Walt Disney International.

Les activités de Disney sur le Continent sont le mieux ancrées en Afrique du Sud. Le groupe y revendique une présence de plus de 25 ans au travers de licences et y a établi en juillet 1997 les locaux de The Walt Disney Company Africa, la filiale qui détient et gère les productions Disney pour le marché africain. Celle-ci dépend directement de la présidence Europe, Moyen-Orient et Afrique du groupe qui est basée à Londres.

Outre la commercialisation de ses programmes, The Walt Disney Company Africa annonçait en mars 2017 la conclusion d'un important accord de télévision gratuite avec la filiale sud-africaine de la chaîne de télévision spécialisée américaine, E.TV. Un deal qui offre aux abonnés de cette dernière une large sélection de longs métrages, séries animées et spectacles en direct de The Walt Disney Studios, Disney Pixar ainsi que ABC Studios.

Pour l'heure, Disney n'a pas encore détaillé son plan d'expansion sur le Continent, après le marché sud-africain. Mais Rebecca Campbell se dit «honorée» d'endosser cette responsabilité. Saluant au passage le travail de son prédécesseur à la tête de la région EMEA en estimant qu'il a tracé la voie pour la «prochaine vague de croissance» de Disney, la nouvelle «boss» s'engage à «travailler avec toutes les équipes locales pour élever les affaires de Disney, approfondir la relation avec les consommateurs existants et y faire adhérer de nouveaux».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :