Qui est Kemi Okusanya, nouvelle DG Afrique de l’Ouest chez Visa ?

 |   |  489  mots
(Crédits : DR)
Le groupe financier américain Visa vient de changer de tête en Afrique de l’Ouest. Désormais, c’est la Nigériane Kemi Okusanya qui devra défendre les intérêts de la firme et renforcer son ancrage dans la sous-région. Qui est-elle ?

Depuis le 1er septembre, Oluwakemi «Kemi» Okusanya est installée dans son nouveau fauteuil de directrice générale Afrique de l'Ouest de Visa. Mais le groupe financier américain a pris le soin de la laisser prendre en quelques jours le pouls de ses nouvelles fonctions, avant d'annoncer sa nomination à la presse cette semaine.

Andrew Torre, président Afrique subsaharienne de Visa, n'a pas caché son enthousiasme et pari que le profil du nouveau défenseur de ses intérêts à l'ouest du Continent. «Nous sommes ravis d'accueillir Oluwakemi à l'équipe Visa. Elle est un excellent manager qui a fait ses preuves en travaillant avec un large éventail de parties prenantes dans le secteur financier, y compris les organismes de réglementation et les institutions financières», a-t-il déclaré.

Une vie au sein des multinationales

Diplômée en administration des affaires de la Warwick Business School (Royaume-Uni), Kemi Okunsanya a fait toute sa carrière au sein des filiales de multinationales dans son pays natal, le Nigéria. Elle débute en 1998, juste après des études de sciences à l'université de Lagos, en intégrant la filiale locale d'ExxonMobil en tant qu'assistante du directeur des ventes. Deux ans plus tard, elle est prise chez Zenith Bank et y reste pendant dix ans. D'abord responsable du service client, elle se voit confier ensuite la responsabilité des ventes.

Repérée par MoneyGram, le spécialiste américain du transfert d'argent lui propose en octobre 2010 la responsabilité du développement Afrique de l'Ouest anglophone. Un poste qu'elle accepte sans délai. Les performances d'Okusanya, en termes notamment de gestion des opportunités de croissance des filiales anglophones de Moneygram en Afrique, lui valent cinq ans plus tard la direction de toute la région ouest-africaine. En juin 2016, une nouvelle reconnaissance de ses compétences de manager lui vaut la direction Afrique anglophone de MoneyGram. Et c'est de là qu'elle a été pêchée par Visa.

Nouveau challenge, nouvelle opportunité !

Pour le groupe financier américain, l'arrivée d'Okusanya tombe à pic avec les ambitions de Visa en Afrique de l'Ouest, où le développement et la vulgarisation des technologies offrent «d'énormes possibilités de numériser le commerce et de relier des millions de personnes de plus à l'économie mondiale». Andrew Torre s'attend à ce que sous sa direction, Visa Afrique de l'Ouest initie des «formes de paiement plus fiables, sûres et plus innovantes».

La principale intéressée en tout cas se montre prête à relever le défi. Kemi Okusanya voit dans le contexte africain actuel une «excellente occasion» de montrer comment la technologie, via le concours de toutes les parties prenantes, peut transformer le fonctionnement de l'économie.

«Je suis impatiente de rencontrer nos institutions financières, nos clients particuliers et gouvernements, pour voir comment Visa peut être un meilleur partenaire et un catalyseur pour les changements sociétaux dans toute la région».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :