Afrique du Nord : l'emploi des jeunes au cœur des travaux de la CEA

 |   |  483  mots
Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique de l’ONU, lors de son allocution devant les participants au 32e comité intergouvernemental d’experts, organisé par le Bureau de la CEA en Afrique du Nord, le 3 octobre 2017 dans la capitale du Maroc, Rabat.
Vera Songwe, secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique de l’ONU, lors de son allocution devant les participants au 32e comité intergouvernemental d’experts, organisé par le Bureau de la CEA en Afrique du Nord, le 3 octobre 2017 dans la capitale du Maroc, Rabat. (Crédits : DR.)
Les participants aux travaux de la 32e session du Comité intergouvernemental d'experts (CIE) du Bureau de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) en Afrique du Nord ont plaidé pour la mise en place de mécanismes de coordination pour tirer parti des différentes initiatives et programmes à caractères fédérateurs sur les problématiques communes au pays de la région, en l'occurrence l'emploi des jeunes.

Les travaux de la 32e session du Comité intergouvernemental d'experts (CIE) du Bureau de la Commission économique pour l'Afrique (CEA) en Afrique du Nord qui ont démarré le 3 octobre à Rabat (Maroc) se sont achevés vendredi dernier par l'adoption de recommandations à transmettre à la prochaine Conférence des ministres africains des Finances de la planification et développement économiques, prévue en 2018.

Selon le communiqué diffusé au terme de l'événement, la CEA est tenue de renforcer les contacts directs et la coordination avec les pays membres pour mieux les informer et les accompagner dans les différentes expériences entreprises dans le domaine de l'emploi des jeunes. La CEA devra également assurer la production d'un «compendium des bonnes pratiques pour la promotion  de l'emploi des jeunes dans la région de l'Afrique du Nord» tous les cinq ans et mettre sur pied une plateforme de connaissance électronique en collaboration avec le BIT et la BAD, «en vue d'assurer l'échange et la dissémination idoine des bonnes pratiques en matière de création et de promotion de l'emploi des jeunes dans la région».

Les participants ont reconnu que la vision portée par les Objectifs de développement durable (ODD) à l'échelle mondiale et l'Agenda 2063 de l'Union africaine à l'échelle continentale fournit des cadres stratégiques convergents pour le traitement de ces problématiques dans le respect des spécificités de chaque pays.

Priorité à l'entrepreunariat

«La promotion de l'entrepreneuriat est également citée comme l'une des priorités pour l'amélioration de l'emploi des jeunes, avec la création de centres pour les jeunes entrepreneurs dont les domaines d'intervention couvrent, entre autres, le renforcement des capacités des jeunes et l'appui au développement de business plans bancables», ajoute le communiqué.

Aussi, l'intégration régionale a été avancée comme facteur, lors des débats, pour améliorer l'emploi des jeunes en Afrique du Nord, en l'intégrant dans les politiques nationale de promotion de l'emploi. Avec un marché continental africain encore plus large, «la Zone de libre-échange continentale est essentielle pour la création d'emplois, en particulier pour les jeunes et les femmes, aujourd'hui estimé à plus de 25% en Afrique du Nord», a pour sa part déclaré la secrétaire exécutive de la CEA, Vera Songwe, qui a souligné l'importance de l'intégration régionale pour générer des emplois.

Au cours des prochains mois, le Bureau de la CEA en Afrique du Nord tiendra plusieurs autres activités dans la région, dont le Forum nord-­africain pour le développement et le Colloque international de Rabat du 21 au 25 novembre et la Réunion Mécanisme de coordination sous régionale (SRCM) de l'Afrique du Nord, qui effectuera un bilan d'étape à propos du soutien du système des Nations Unies à l'Union du Maghreb Arabe qui aura lieu en décembre prohain.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :