Algérie : les importations alimentaires ont augmenté de 9,3% depuis 2016

 |   |  290  mots
(Crédits : DR)
Les importations alimentaires de l'Algérie ont connu une hausse de 9,28% entre janvier et juillet 2017 comparé à la même période de l'année précédente, a-t-on appris de du Centre national algérien de l'informatique et des statistiques. Elles se sont établies à 5,17 milliards de dollars contre 4,69 milliards de dollars enregistrés sur la même période de 2016.

La facture alimentaire en Algérie a connu une hausse considérable durant les sept premiers mois de l'année 2017. D'après un rapport publié par le Centre national algérien de l'informatique et des statistiques (CNIS), l'Algérie a importé des biens alimentaires sur cette période pour un montant total de 5,17 milliards de dollars. Ce qui représente une augmentation de 9,28% par rapport à la facture sur la même période l'année dernière, qui s'élevait à 4,69 milliards de dollars.

Selon les explications du CNIS, au moins sept catégories des produits importés sont à l'origine de ce gonflement de la facture. Les importations de céréales ont représenté 1,68 milliard de dollars (+8,02), le lait et les produits laitiers se sont élevés à 879,38 millions de dollars (+55,33%), les sucres et sucreries ont coûté 698,51 millions de dollars (+36,93%), les huiles destinées à l'industrie alimentaire en sont pour 512,81 millions de dollars (+25,08%), le café et le thé sont revenus à 251,01 millions de dollars (+13,16%), les légumes secs ont mobilisé 197,35 millions de dollars (+19,09%) pendant que les importations de viandes se sont établies à 152,01 millions de dollars (+02,12%).

Contraste avec les médicaments

L'augmentation des dépenses pour l'importation de produits alimentaires en Algérie, contraste avec la baisse de la facture des importations de médicament. Selon le CNIS, le pays a importé des médicaments pour une valeur totale de 1,07 milliard de dollars sur les sept premiers mois de l'année 2017. Ce montant représente 6,38% de baisse par rapport à la même période de 2016. Le pays avait exporté pour un total de 1,14 milliard de dollars de médicaments au total.

Notons que globalement, durant les sept premiers mois de 2017, les importations du pays sont évaluées par le CNIS à 26,87 milliards de dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :