Sénégal  : Macky Sall s'attaque à l'assainissement urbain

 |   |  391  mots
(Crédits : Reuters)
Le président de la République du Sénégal Macky Sall, vient de lancer le week-end dernier un programme d'assainissement dans son pays. Portant sur 10 villes, cette opération gigantesque fait partie d'un programme global d'assainissement mis en œuvre sur la période 2017-2019 pour améliorer le cadre de vie des Sénégalais.

Ce dimanche 5 mars, assurant que ce n'est que « le début du commencement », le chef d'Etat Sénégalais Macky Sall a lancé un ambitieux programme d'assainissement de l'environnement au Sénégal. 10 villes sont prises en compte par cette opération. A savoir, Louga, Saint-Louis, Rufisque, Cambérène, Kaolack, Tivaouane, Touba, Matam, Tambacounda et Ngueufatt.

« Il s'agit d'améliorer le cadre de vie et la santé des 2.909.000 personnes qui seront impactées par ce programme, soit 20% de la population du Sénégal », a expliqué Macky Sall.

Selon le président, le programme permettra la réalisation de nouveaux réseaux d'assainissement collectifs à Matam, Tambacounda, Tivaouane et Touba, tandis que les villes de Louga, Saint-Louis, Rufisque, Cambérène et Saint-Louis verront leur réseau d'assainissement étendu et densifié. En ce qui concerne Kaolack, elle bénéficiera d'un réseau de drainage des eaux pluviales pour faire face aux inondations. Le chef de l'Etat a annoncé en plus de ces réseaux, la construction de plus de 500 édicules dans les écoles. Pendant ce temps, Ngueufatt pourra se contenter du volet hydraulique du Programme d'urgence de développement communautaire.

Accueilli en grande pompe par les populations à Louga malgré les consignes de sobriété qu'il a donné, Macky Sall par ce lancement du programme vient ainsi de sonner le démarrage des travaux d'assainissement.

La BOAD sollicitée

Dans ce contexte de crise économique, sans cesse ravivé par la crise mondiale des prix, difficile de mettre en oeuvre un tel programme d'assainissement dans un pays en développement en se repliant sur soi-même. Et le Sénégal ne va pas déroger à cette règle. D'après les autorités sénégalaises, ce programme d'assainissement de Macky Sall est soutenu par la Banque ouest-africaine pour le développement (BOAD), à raison de 70 milliards de francs CFA. En témoigne la présence de son Président, le Béninois Christian Adovelande, à la cérémonie de lancement officiel du programme.

Notons que cette grande offensive du Président Macky Sall pour l'assainissement dans son pays n'est pas une opération isolée. Elle est une composante d'un programme plus global d'assainissement mis en œuvre sur la période 2017-2019 par le gouvernement et ses partenaires internationaux, afin de créer un cadre plus propice aux Sénégalais.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :