Nigeria  : la banque centrale injecte 180 millions de dollars pour soutenir le naira

 |   |  464  mots
(Crédits : Reuters)
Afin de faciliter les transactions financières au Nigeria, la Banque centrale vient de rendre disponible 180 millions de dollars sur le marché des changes. La banque est préoccupée par la chute du cours du naira sur le marché parallèle et a décidé pour y remédier, d'augmenter les disponibilités en dollars dans le pays.

L'initiative est destinée à faire remonter le naira, la monnaie nigériane. La Banque centrale du Nigeria (CBN) vient de décider d'injecter sur le marché de change 180 millions de dollars pour faciliter les échanges économiques dans le pays. La stratégie répond à la raréfaction des devises étrangères surtout le dollar, sur le marché nigérian, induisant du coup la chute du cours du naira. La banque a décidé de d'injecter graduellement, chaque semaine, quelques millions de dollars afin de rétablir le taux de change.

« Déterminé à accroître le volume de liquidités sur le marché de change, la CBN a déboursé 100 millions de dollars supplémentaires pour le segment vente en gros de ce marché. Elle a aussi mis à disposition des banques 80 millions de dollars pour les paiements en dollar associés aux frais scolaires, médicaux et de voyage », a détaillé Isaac Okorafor, directeur par intérim en charge du service de communication à la CBN.

Il confirme ainsi l'engagement annoncé par la Banque de fournir le volume de devises étrangères nécessaire pour assurer la fluidité des transactions dans le pays. Selon lui, la CBN a, rien que la semaine dernière, rendu disponibles 541 millions de dollars sur le marché. Un appui financier qui a permis au naira de se consolider par rapport au dollar sur le marché parallèle ce début de semaine. La CBN voulant sauver sa monnaie ne supporte pas la chute croissante dont elle fait l'objet depuis le début de l'année. Le naira pourrait à cette allure chuter à plus de 31% vis-à-vis du dollar et 400 nairas seraient alors échangés contre 1 dollar, avait prévenu la banque Afrinvest.

Seuls 180 millions de dollars échangés sur 500 millions disponibles

Sauver le naira est une priorité absolue pour la CBN. Il en a va de la solidité de la première puissance économique d'Afrique. Selon Isaac Okorafor, la CBN avait prévu 500 millions de dollars pour les échanges avec les banques de dépôts. Malheureusement, la crise affectant, plusieurs d'entres elles n'avaient pas suffisamment de devise locale pour acquérir du dollar. Sur les 23 banques ciblées par l'opération, seules sept d'entre elles ont pu percevoir l'intégralité du montant de devises étrangères pour lequel elles ont soumissionné.

Un montant évalué à 37,5 millions de dollars pour chacune d'entre elles. Afin de compléter ses opérations et d'aller plus loin, la CBN a exigé par ailleurs, que toutes les banques opérant sur le territoire nigérian ouvrent des bureaux de change dans les principaux aéroports du pays. Non seulement la Banque centrale doit lutter contre la chute du cours officiel du naira, mais elle doit aussi lutter contre une chute plus grave sur le marché noir.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :