ASECNA  : le nigérien Mohamed Moussa est le nouveau commandant de bord

 |   |  530  mots
(Crédits : Actuniger)
Le nigérien Mohamed Moussa a été élu Directeur général de l'ASECNA -l'organisation chargée de l'aviation civile en Afrique-, à l'issue de la réunion extraordinaire du comité des conseils des ministres de cette organisation panafricaine qui s'est tenu à Bamako. Il succède au malien Amadou Ousmane Guittèye dont le mandat arrive à échéance le 31 décembre prochain.

Nouveau commandant de bord dans le cockpit de l'Agence pour la Sécurité de la Navigation Aérienne en Afrique et à Madagascar (ASECNA). Il s'agit du nigérien Mohamed Moussa qui a été élu à ce poste ce vendredi 11 novembre à l'occasion de la session extraordinaire du comité des ministres de l'organisation qui s'est tenu à Bamako au Mali.

Un proche du président Issoufou

Ancien ministre nigérien à l'Intérieur et aux Transports, l'ingénieur en navigation aérienne Mohamed Moussa est un ancien cadre de l'Agence au sein de laquelle il a fait presque toute sa carrière jusqu'à occuper plusieurs postes de responsabilités. Il a notamment été le chef du département maintenance et a occupé le très stratégique poste de Directeur des ressources humaines.

Mohamed Moussa ASECNA 2

Avant sa désignation, il coordonnait la Cellule Partenariat Public Privé (PPP) relevant de la primature du Niger où il est également le conseiller économique du chef du gouvernement. Proche du Président nigérien Mahamadou Issoufou, il a pu s'appuyer sur le soutien inconditionnel de ce dernier pour accéder à la direction de l'ASECNA. Il était d'ailleurs l'un des favoris de l'élection puisqu'il a bénéficié du soutien de plusieurs pays membres de l'organisation principalement ceux de la région Afrique de l'Ouest. Ils étaient au départ 5 candidats à briguer le poste dont 4 de l'Afrique central, avant que plusieurs postulants ne désistent à la dernière minute.

Prise de fonction dès l'entame de 2017

« Notre ambition est de nous mettre au service d'une vision partagée par les Etats membres de l'ASECNA et du continent africain pour un ciel toujours plus sûr et encore plus intégré », a annoncé Mohamed Moussa pour qui l'Agence doit désormais s'inscrire durablement dans la vision du Président Kwamé N'Krumah selon laquelle « l'Afrique doit s'unir ou périr ».

Le nouveau directeur de l'ASECNA prendra ses fonctions le 1er janvier prochain pour un mandat de quatre ans renouvelable une fois. Il succédera ainsi au malien Amadou Ousmane Guitteye en poste depuis le 1er janvier 2011 et qui achève un mandat non renouvelable de six ans conformément aux anciens textes de l'organisation. Avec cette élection, le Niger retrouve un poste très convoité qu'il a déjà occupé à travers Ousmane Oubandawaki, l'ancien Directeur général de l'ASECNA de Janvier 1999 à Décembre 2004.

L'aiguilleur du ciel africain

L'ASECNA est un établissement public à caractère international créé en 1959 à Saint Louis au Sénégal. Elle a comme mission essentielle la gestion de l'espace aérien et la fourniture de services aéroportuaires au sein d'un espace couvrant une superficie de 16 millions de Km² soit 1,5 fois l'Europe et qui compte une cinquantaine d'aéroports internationaux. L'Agence intervient également dans le développement des capacités dans les secteurs du management des aéroports, des études et réalisation d'infrastructures aéronautiques, de la maintenance des équipements aéronautiques, et de formation aux métiers de l'aviation civile. L'ASECNA compte 18 Etats membres dont la France et compte plus de 6000 employés répartis entre son siège de Dakar, ses différentes représentations dans les pays membres ainsi que ses trois écoles de formation.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/03/2017 à 12:07 :
Je tiens d'abord a felicité le nouveau DG qui vient de remporter ses plus beaux elections et lui souhaiter la bienvenue durant tout sa mandat .

A qui de droit,

Je vous écris très respectueusement pour m'informer davantage sur les modalités de bénéficier une participation au concours de l'EAMAC au titre de l'année académique 2017−2018 au sein de votre organisation. En effet, je viens d'avoir connaissance de votre annonce sur la formation qualifiante des Techniciens supérieures en filière EAC (Exploitation de l'Aviation Civile ) que votre organisation offre aux jeunes étudiants Congolais.

Tout en espérant que vous allez donner une attention particulière a ma requête, et que vous allez me répondre plus tôt que vous pouvez, je vous prie d'agréer mes sentiments les plus respectueux.



Cordialement,

Yann MBOUNGOU
a écrit le 14/03/2017 à 12:06 :
Je tiens d'abord a felicité le nouveau DG qui vient de remporter ses plus beaux elections et lui souhaiter la bienvenue durant tout sa mandat .

A qui de droit,

Je vous écris très respectueusement pour m'informer davantage sur les modalités de bénéficier une participation au concours de l'EAMAC au titre de l'année académique 2017−2018 au sein de votre organisation. En effet, je viens d'avoir connaissance de votre annonce sur la formation qualifiante des Techniciens supérieures en filière EAC (Exploitation de l'Aviation Civile ) que votre organisation offre aux jeunes étudiants Congolais.

Tout en espérant que vous allez donner une attention particulière a ma requête, et que vous allez me répondre plus tôt que vous pouvez, je vous prie d'agréer mes sentiments les plus respectueux.



Cordialement,

Yann MBOUNGOU
a écrit le 14/03/2017 à 12:01 :
A qui de droit,

Je vous écris très respectueusement pour m'informer davantage sur les modalités de bénéficier une participation au concours de l'EAMAC au titre de l'année académique 2017−2018 au sein de votre organisation. En effet, je viens d'avoir connaissance de votre annonce sur la formation qualifiante des Techniciens supérieures en filière EAC (Exploitation de l'Aviation Civile ) que votre organisation offre aux jeunes étudiants Congolais.

Tout en espérant que vous allez donner une attention particulière a ma requête, et que vous allez me répondre plus tôt que vous pouvez, je vous prie d'agréer mes sentiments les plus respectueux.

Cordialement,

Yann MBOUNGOU
a écrit le 08/12/2016 à 9:40 :
Je souhaite plein succès au nouveau DG de l'ASECNA.
a écrit le 14/11/2016 à 12:03 :
FÉLICITATIONS au nouveau patron de notre merveilleuse agence que certaines personnes ont voulu faire explosé au nom des intérêts égoïstes et maléfiques. Enfin un homme sure et issu de la longue ligné des hommes forts et honorables qui on dirigés notre chère institutions. Monsieur le Niger est fier de vous mais aussi l'Afrique toute entière notamment ici au Cameroun et moi même. Beaucoup de courage et vivement le 1er Janvier 2017
a écrit le 12/11/2016 à 20:37 :
Aujourd'hui je me réjouis de l'élection au poste de DG de L'ASECNA en la personne de Mohamed MOUSSA étant un homme du serail. Il est bien en terrain connu.ce qui l'ont élu ne sont pas trompés. Car le connaissant pour avoir travaillé pendant plus de 25 ans à l'agence en ma qualité de chauffeur pour conduire le directeur général.Ainsi en 1984 j'ai commencé par Mr Feu Marcel Ibinga MAGWANGOU en passant à Mr Maurice RAJAOFETRA et enfin Ousmane Issoufou OUBANDAWAKI
Encore une fois toute mes félicitations
Que dieu te garde encore en bonne santé
et te donne la force de continuer ta mission si exaltante pour mener à bon port l'institution au service de l'Afrique.
a écrit le 12/11/2016 à 19:31 :
merci de construire le nouveau bloc technique de maya maya. l'asecna avait promis construire une tour de 10 etages depuis plus rien. neanmoins FELICITATIONS c'etait le minimum.
a écrit le 12/11/2016 à 19:30 :
merci de construire le nouveau bloc technique de maya maya. l'asecna avait promis construire une tour de 10 etages depuis plus rien.
a écrit le 12/11/2016 à 11:15 :
Toutes mes félicitations.
Attendons de vous, non pas un règlement de compte comme tes prédécesseurs qui on cloués l'asecna. Votre chance est de bien connaître la maison et d'en apprendre plus avec le retrait que vous avez fais durant le mandat du malien. SVP, réorganiser cette maison en vous appuyant sur les meilleurs. Une demande forte c'est de faire l'audit de Guitteye et de tous agents qui était en affaires.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :