Côte d'Ivoire  : l'hôtel Azalaï aura coûté 24 milliards de Fcfa

 |   |  503  mots
(Crédits : DR)
La présidence du groupe Azalaï Hôtels vient d'annoncer un investissement de 24 milliards de franc CFA pour la réalisation de son premier complexe hôtelier quatre étoiles à Abidjan.

C'est lors d'une cérémonie d'inauguration fastueuse que le groupe Azalaï a révélé ses ambitions pour la Côte d'Ivoire. « 24 milliards de Fcfa ont été investis pour la réalisation de l'hôtel d'Abidjan. L'impact de cet instrument de production sera important pour l'économie de la ville », a déclaré Massadeck Bally, fondateur et président-directeur général du groupe.

Selon lui, Azalaï Hôtel Abidjan est un complexe quatre étoiles qui respecte les normes internationales de sécurité avec un bâtiment de 14 étages et une capacité de 200 chambres. Présidant la cérémonie d'inauguration, le chef d'Etat ivoirien Alassane Dramane Ouattara s'est félicité de l'implantation du nouvel hôtel, signe d'une réussite du partenariat public-privé. « Cet hôtel sera une bonne opportunité pour tous ceux qui viendront en Côte d'Ivoire. Je suis fier de l'expertise du groupe qui a su être bénéfique aux ivoiriens », a déclaré le Président ivoirien. Son attachement à l'initiative du groupe Azalaï peut être comprise. Le nouveau joyau vient contribuer à la vision du chef de l'Etat sur l'émergence en 2020.

« En menant une politique volontariste d'amélioration continue du climat et de l'environnement des affaires, le Président ivoirien a permis la réalisation de cet important investissement. Le Groupe fait le pari d'accompagner le pays dans sa vision d'émergence. A travers notre expertise, la Côte d'Ivoire va accueillir plus de visiteurs », a affirmé Mossadeck Bally.

Selon lui, le groupe rentre dans la grande famille des quatre étoiles en terre ivoirienne pour contribuer à l'économie du pays. Cependant si l'Azalaï Hôtel Abidjan va contribuer directement à l'économie en renforçant le tourisme, c'est premièrement sur le plan de l'emploi des jeunes que le groupe constitue une solution fiable.

200 emplois directs, 500 emplois indirects

Première chaîne hôtelière en Afrique de l'Ouest, le groupe Azalaï en posant ses valises à Abidjan va faire un apport considérable à politique de lutte contre le chômage du gouvernement ivoirien. « Azalaï Abidjan a 200 collaborateurs en emplois directs et 500 indirects. Ceci constitue un apport économique pour la création d'emploi, qui est l'apanage des entreprises privées », a expliqué le fondateur du groupe Azalaï. Selon lui, le groupe pourrait dans les années à venir atteindre le millier d'employés.

« J'ai été repérée et recrutée par la direction de cet hôtel. Non seulement je deviens salariée mais je bénéficie également d'une formation en hôtellerie. Donc l'arrivée de ce groupe à Abidjan dans le cadre du partenariat public-privé nous ravit énormément », a témoigné une jeune nouvelle recrue à un média béninois.

Doté d'une expérience de plus de 20 ans dans le secteur hôtelier, le groupe Azalaï est présent dans plusieurs pays africains dont le Bénin, le Burkina Faso, la Mauritanie et le Mali, qui héberge son siège. Son arrivée en Côte d'Ivoire enrichit le secteur hôtelier du pays.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :