Bénin : Talon en quête de pétrodollars

 |   |  501  mots
Le Président Béninois a été reçu par les officiels saoudiens lors de sa visite à Djeddah.
Le Président Béninois a été reçu par les officiels saoudiens lors de sa visite à Djeddah. (Crédits : DR)
Le président béninois effectue une visite d’amitié et de travail aux Emirats arabes unis et en Arabie saoudite. A la tête d’une importante délégation, Patrice Talon entend attirer des investisseurs du golfe afin de financer certains des projets qu’il entend concrétiser durant son mandat. L’occasion aussi de réactiver certains dossiers lancés par son prédécesseur mais qui ont été gelés par son gouvernement pour cause d’irrégularités.

Le président béninois Patrice Talon a entamé, depuis dimanche dernier, une visite d'amitié et de travail de 3 jours aux Emirats arabes unis et en Arabie Saoudite. Il s'agit de la première visite dans ces pays du Conseil de la coopération du golfe (CCG) du chef de l'Etat béninois depuis son élection en mars dernier. A la tête d'une importante délégation composée de ministres mais aussi d'hommes d'affaires, la visite du président béninois s'inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Bénin et les deux pays. Au cours de sa visite, Talon a été reçu par ses homologues émiratis et saoudiens. Aux Emirats Arabes Unis tout comme en Arabie saoudite, la délégation béninoise a également rencontré les représentants du secteur privé  pour mettre en avant les opportunités d'investissements au Bénin. Lors de son séjour en Arabie Saoudite, le Chef de l'Etat béninois s'est rendu à Djeddah en où il s'est entretenu avec le président de la Banque Islamique de Développement (BID), Bandar Al Hajjar  sur les moyens d'accroître les interventions de l'institution financière au Bénin.

Nouveaux investissements de la BID

Selon un communiqué de la présidence béninoise, Talon et sa délégation ont eu une séance conjointe de travail avec les cadres de la BID à l'issue de laquelle un mémorandum d'entente portant sur de nouveaux accords de financements a été signé entre les deux parties. La BID est un des partenaires techniques et financiers les plus dynamiques au Bénin où l'institution finance plusieurs projets d'infrastructures. En prélude à cette visite, une délégation ministérielle conduite par le ministre d'Etat et secrétaire général de la présidence béninoise, Abdoulaye Bio Tchané, s'était rendu en Août dernier à Djeddah afin de débloquer le dossier du financement par la BID du projet de contournement de Parakou et de construction de la route Betcherou-Frontière du Nigeria. L'accord de financement, d'un coût global estimé à 45 milliards de Fcfa,  a été acquis sous l'ancien président Yayi Boni. Il avait été par la suite suspendu par le régime de Talon pour « causes d'irrégularités » et il a fallut renégocier plusieurs dispositions pour débloquer la situation après une vive polémique au pays.

Après son séjour dans les pays du golfe, le président béninois assistera à partir de mercredi au sommet des dirigeants africains et arabes qui se tiendra ce mercredi à Malabo en Guinée Equatoriale. L'occasion également pour le chef d'Etat béninois :

« d'échanger avec ses pairs africains et du monde arabe sur les stratégies et mécanismes conjoints à adopter en vue d'intensifier le partenariat entre les deux mondes et de réaliser ensemble les objectifs de développement durable, conformément à l'agenda fixé par les Nations Unies » selon la présidence béninoise.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :