Ethiopie : forte hausse attendue du budget 2017-2018

 |   |  486  mots
(Crédits : Reuters)
Pour le compte de l'exercice fiscal 2017-2018, l'Etat éthiopien prévoit un budget en hausse de 9,6%. Le projet de loi budgétaire soumis par le gouvernement et en examen approfondi auprès du comité permanent du budget et des finances du parlement éthiopien fait état d'une prévision de 320,8 milliards de birr soit 13,9 milliards de dollars.

Le gouvernement éthiopien prévoit d'augmenter son budget pour l'exercice fiscal 2017-2018. Le projet de loi budgétaire soumis au parlement par les autorités du pays, soumis à l'étude auprès du comité permanent du budget et des finances, prévoit une augmentation de 9,6% par rapport à l'exercice fiscal en cours. Le nouveau budget après vote des parlementaires, devrait s'établir à 320,8 milliards de birr, équivalent à environ 13,9 milliards de dollars.

D'après le ministre éthiopien des finances et de la coopération économique, Abraham Tekeste, cette augmentation budgétaire s'explique par l'augmentation des prévisions sur les investissements dans les secteurs porteurs. Il s'agit selon le membre du gouvernement qui se confiait à nos confrères de l'agence Xinhua des secteurs de l'infrastructure, de l'éducation, de l'agriculture, de l'eau et de la santé, lesquels forment les 61% de l'allocation budgétaire totale. La plupart des investissements répondent surtout aux ambitions du pays, particulièrement sur le plan des infrastructures où le pays s'attend à des recettes touristiques sans précédent.

En effet, en février dernier, selon le rapport de Jumia Travel, le gouvernement éthiopien à travers son ministre de la culture et du tourisme, avait annoncé sa volonté de faire de l'Ethiopie l'une des cinq principales destinations touristiques en Afrique au cours de cette année 2017. Ce classement signifierait pour le pays un enregistrement d'au moins 1 million de touristes avec à la clé une recette globale estimée à 29,8 milliards de dollars (presque le double du budget prochain). Si l'Ethiopie dispose des moyens et de la manière pour arriver à atteindre ce goal, dont Ethiopian Airlines, sa compagnie aérienne réputée être la plus dynamique sur le continent africain et les nombreux sites touristiques dont elle dispose, elle travaille à offrir beaucoup plus de possibilités de vols directs entre sa capitale et plusieurs autres capitales du monde. On comprend donc aisément l'augmentation du prochain budget.

Une ambition de croissance continue

A travers ce nouveau budget, le gouvernement éthiopien promeut son projet de devenir la première puissance économique d'Afrique de l'est et de maintenir une croissance économique régulière. D'ailleurs lors de sa présentation du projet de loi budgétaire, Abraham Tekeste n'a pas manqué de souligner les avancées socio-économiques louables de son pays, indiquant qu'en six ans, le revenu par habitant en Ethiopie a doublé allant de 396 dollars à 794 dollars.

Classée en 2015 parmi les cinq pays les plus dynamiques du monde par le Fonds monétaire international (FMI), l'Ethiopie, un des rares pays à afficher une croissance au-delà des 10% ces dix dernières années (moyenne croissance économique annuelle de 10,8%, selon le FMI, le double de la moyenne de l'Afrique de l'est), a connu une activité économique très prolifique. Pour cette année 2017, la Banque mondiale a déjà annoncé une prévision de croissance de 8,3%. Une performance qui placera l'Ethiopie au sommet de l'Afrique de l'est, devant le Kenya.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :