Interconnexion : MainOne ambitionne d’être le plus grand centre d’Afrique de l’Ouest

 |   |  519  mots
(Crédits : DR)
Déjà sur le podium sous-régional en matière de connectivité et de Data Center, MainOne veut devenir le plus grand centre d’interconnectivité d’Afrique de l’Ouest. La firme nigériane vient de lancer un service destiné aux opérateurs et aux entreprises qui leur permettra de faciliter et améliorer l’interconnexion.

« Open-Connect ». C'est le nom de baptême du nouveau service fraîchement lancé par le fournisseur nigérian de solutions de connectivité et Data Center, MainOne. Objectif : offrir le meilleur service d'interconnexion au Nigéria et en Afrique de l'Ouest, indique un communiqué de la société relayé par APO.

Né d'un partenariat entre le centre de données de MainOne, MDXi, avec l'Internet Exchange Point of Nigeria (IXPN) qui prévoit l'interconnexion avec un réseau IPV4/V6, « Open Connect » est destiné à améliorer la circulation du transit national au Nigeria. Conçu pour les opérateurs, les entreprises et les Fournisseurs d'accès à internet (FAI), ce service permettra de faciliter et améliorer l'interconnexion, la collaboration et l'appairage au sein du centre de données MDXi Lekki et l'interconnexion Internet.

En pratique, la firme entend se servir de ses liaisons d'échange Internet à Lagos, à Amsterdam, à Londres et au Ghana, et de plus de 50 points de présence répartis dans toute l'Afrique de l'Ouest pour permettre aux opérateurs, FAI, fournisseurs de contenu et entreprises de toutes tailles d'augmenter rapidement et facilement l'empreinte de leur réseau sans avoir à investir lourdement dans une infrastructure supplémentaire. Cela consistera en la création d'un environnement dans lequel les clients colocalisés pourront se connecter à plusieurs réseaux, nuages et fournisseurs de contenu, tout en réduisant considérablement le coût des liaisons à divers fournisseurs. Ils pourront alors contourner le réseau internet public pour se connecter directement aux partenaires, clouds et fournisseurs de SaaS via des connexions directes sécurisées, fiables et flexibles.

 « Ce nouveau service d'interconnexion pour les clients utilisant notre centre de données améliorera considérablement la croissance du trafic et la localisation au Nigeria, en procurant une latence réduite, une amélioration de la vitesse et une meilleure qualité des services aux utilisateurs finaux. Cette solution permettra à davantage d'opérateurs de profiter des connexions de l'IXPN au sein du centre de données connecté de MainOne et améliorera le trafic Internet provenant de et destiné à n'importe quel réseau situé au Nigeria pour rester dans le pays », explique Funke Opeke, PDG de MainOne, soulignant que la croissance du trafic est un indicateur utile de la santé de l'écosystème d'Internet et permet de mesurer le développement de l'économie numérique.

Open Connect constitue ainsi un nouveau pas en avant pour MainOne qui est déjà une locomotive en Afrique de l'Ouest en matière de Data Economie, comme rappelé lors du DataCloud Europe 2017 qui s'est tenu à Monaco début juin. D'ailleurs sa patronne, Funke Opeke, y a nommé parmi les 50 personnalités les plus influentes de la Data Economie au sein de la région Europe Moyen-Orient et Afrique (EMEA), pour son apport dans le domaine via cette entreprise qu'elle a fondée en 2008. Pour rappel, MainOne a notamment construit le premier câble sous-marin privé d'Afrique, rentré en service en 2010. Et son centre de données MDXi, principal fournisseur neutre de centralisation des données d'Afrique de l'Ouest, est directement relié au câble sous-marin.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :