«Bots For Messenger» : les programmeurs africains arrivent en finale de la compétition !

 |   |  322  mots
Les «bots» (contraction de robots) sont des interfaces qui assurent des «conversations automatiques» entre un service et un consommateur.
Les «bots» (contraction de robots) sont des interfaces qui assurent des «conversations automatiques» entre un service et un consommateur. (Crédits : Flickr / Kārlis Dambrāns / CC License by.)
Les finalistes du concours lancé par Facebook pour les développeurs de «bots» sont désormais connus. Sur les centaines de candidatures, le jury n'a finalement retenu que 60 équipes pour la phase finale.

Belle moisson pour les Africains au concours de développement «Bots For Messenger» de Facebook. Le réseau social vient d'annoncer la sélection de 60 finalistes parmi les centaines de candidatures reçues du Moyen-Orient et d'Afrique dans le cadre du concours qui vise à reconnaître et à récompenser les développeurs capables de créer des robots pour sa solution de messagerie instantanée, Messenger.

Ainsi, 60 équipes finalistes, 10 par catégorie pour deux régions (Moyen-Orient/Afrique du Nord et l'Afrique subsaharienne), ont été sélectionnées. Les équipes pays de l'Afrique du Nord, notamment l'Egypte puis le Maroc, ont été plus nombreuses à arriver en finale. Pour l'Afrique sub-saharienne, les développeurs finalistes proviennent principalement du Kenya, de l'Ouganda, du Nigéria, du Sénégal du Zimbabwe et du Madagascar.

En guise de passage à la phase des finales, les membres de chaque équipe ont reçu un équipement Gear VR et un téléphone mobile, une heure de mentorat dispensé par les cadres de Facebook, ainsi que les outils et services de FbStart , un programme de la firme américaine destiné à aider les jeunes entreprises naissantes dans leurs premières phases de développement. Toutes les équipes d'étudiants arrivées en finale ont également remporté un prix de 2 000 dollars. 

Les développeurs, réunis en équipes de trois personnes, étaient invités à créer des robots répartis dans trois catégories : les jeux et divertissements, la productivité et les utilitaires, et le bien social.

Facebook contactera les finalistes et les mettra en liaison avec un mentor. Ils devront soumettre leurs robots, le 2 juin avant minuit (GMT) , pour tenter de remporter la victoire.  Pour chaque région, les trois équipes finalistes (une pour chaque catégorie) remporteront 10 000 de dollars et trois mois de mentorat. Pour chaque région, les trois équipes gagnantes (une pour chaque catégorie) remporteront 20 000 de dollars et trois mois de mentorat assuré par Facebook.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :