La startup nigériane OneFi sacrée aux Paris Fintech Forum Awards

 |   |  445  mots
(Crédits : Shutterstock)
Les Paris Fintech Forum Awards ont tenu leur deuxième édition la semaine dernière dans la capitale française. Sur plus de 100 strartups venues du monde entier, 12 se sont démarquées. Parmi elles, une seule venue d’Afrique : la Nigériane OneFi.

Et les vainqueurs sont ...dans la catégorie crédits et financements alternatifs : la startup allemande Kreditech et la Nigériane One Finance and Investment Limited (OneFi). Cette dernière est la seule startup africaine parmi les 12 lauréats des Paris Fintech Forum Awards (PFFA) qui se sont déroulés les 25 et 26 janvier derniers.

L'innovation au cœur du projet

Créé par Laurent Nizri, CEO du cabinet de conseil spécialisé en stratégie & innovation dans la finance digitale, Altéir Consulting, le PFFA -qui est à sa deuxième édition- se veut le plus grand événement de la finance digitale en France. Cette année, le forum a réuni plus 1800 participants venus des quatre coins de la planète, mettant en compétition plus de 100 startups du monde entier. Celles considérées comme les plus innovantes et les plus prometteuses de l'année sont alors récompensées.

OneFi est une Fintech basée à Lagos (Nigéria) et qui propose deux types de crédits non garantis. Il s'agit du Paylater, un crédit à la consommation fourni via une application Android, et du FlexAdvance, un prêt dédié aux PME et basé sur les transactions via points de vente. La startup utilise les technologies Big Data et l'apprentissage automatique pour réduire les risques et offrir des crédits sous-bancaires et non bancarisés.

Ngozi Dozie, l'homme derrière cette entreprise prometteuse

Derrière ce projet, Ngozi Dozie, un entrepreneur dans l'âme qu'une carrière prometteuse dans la finance londonienne n'a pas pu dissuader de revenir réaliser son projet au pays. Diplômé en sciences de l'Imperial College London et l'Université d'Oxford, il démarre sa carrière en tant que Consultant risque chez Arthur Andersen où passera cinq ans, entre 1998 et 2003. Il met alors une parenthèse à sa vie professionnelle et s'envole pour les Etats-Unis ou il décroche en 2006 un MBA en Stratégie à la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie. La même année, il retourne à Londres où il intègre le géant de la banque PJ Morgan.

OneFi

En 2008, il plie bagage et retourne à son Nigéria natale pour saisir les opportunités d'investissement. Il démarre son premier projet, Kaizen Ventures Partners, une société de private equity. En 2013, il lance (parallèlement) avec son frère, Neo Cafe, une sorte de Starbuck à la Nigériane qui s'exporte déjà au Rwanda. La Fintech OneFi, quant à elle, a vu le jour en 2012 dans le but de développer un projet innovant et apporter des facilités de financement aux particuliers et entreprises au moyen des technologies de l'information. Un pari gagné !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :